Il est possible de vivre ce grand changement par le simple fait de croire du plus profond de son cœur que Jésus est réellement son sauveur et le laisser devenir le maître de sa vie. Vous me demanderez de quoi m’a t-il sauvé ? Ai-je réellement besoin d’être sauvé ? Le privilège de devenir enfant de Dieu (le Roi) est l’expérience la plus importante qu’il soit donné à l’être humain de vivre.

(Deut. 30 : 19) : « J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité ».

L’œuvre de Jésus-Christ à la croix est le seul moyen pour l’Homme d’entrer dans le royaume de Dieu. Aucune religion, même pas la religion chrétienne ne peut aider l’Homme à entrer dans ce royaume.

L’homme est naturellement esclave du péché et celui-ci ne vient pas tout seul, mais il a une conséquence. (Romains 6 : 23) Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur. La mort qui est décrite dans ce texte n’est pas seulement une mort physique, mais aussi la mort de l’esprit, une séparation éternelle d’avec Dieu ou plus simplement dit, l’enfer.

Il existe une loi dans vos membres que vous ne pouvez pas dompter. Le bien que vous voulez faire, vous ne le faites pas toujours et le mal que vous ne voulez pas faire, c’est ce que vous faites. Vous avez la volonté de changer de vie, mais pas le pouvoir de vous libérer de votre corps et de cette nature qui règne dans votre vie. Toutes ces choses vous rendent malheureux. Vous êtes fatigué de chercher le bonheur dans la masturbation, les rapports sexuels, la vengeance, l’alcool, la drogue, la chirurgie esthétique, le regard des autres, l’amour de vos proches, dans les rites religieux, les traditions, dans la prière des hommes de Dieu et dans la sagesse humaine. Vous avez peut-être pris l’habitude de vous moquer des Chrétiens, mais en lisant ce livre vous comprenez que vous êtes malheureux malgré tous vos efforts pour trouver le bonheur.

J’ai une très bonne nouvelle pour vous. Dieu veut vous rendre heureux et vous donner le vrai bonheur. Par Jésus-Christ, Dieu a pris sur Lui votre malheur, votre souffrance et l’a cloué à la croix. Vous avez la possibilité maintenant d’être sauvé de votre nature. Seule la nature de Dieu en vous peux vous rendre heureux et vous sauver de votre misérable vie. C’est pourquoi Dieu nous donne son Esprit à la nouvelle naissance. Croyez-moi, cela est possible. Vous avez la possibilité d’entrer dans le royaume de Dieu et devenir enfant du Roi des rois, simplement en faisant deux choses importantes. Ces deux choses ont la capacité de transformer tout le reste de votre existence.

Romains 10 :9-11 : Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut, selon ce que dit l'Écriture : Quiconque croit en lui ne sera point confus. Croire avec son cœur et confesser avec sa bouche. L’entrée dans le royaume du bonheur se résume en deux actions que l’homme doit poser volontairement.

Si vous n'avez jamais accepté le Seigneur Jésus-Christ comme votre Roi, Seigneur et Sauveur personnel, si vous savez que vous n’avez pas fait la paix avec Dieu, si vous n’êtes pas chrétien ou encore si vous n’êtes pas enfant de Dieu, je vous encourage à prendre cette décision maintenant en faisant cette prière de tout votre cœur :

« Père céleste, je t'ouvre mon cœur aujourd'hui. Je confesse de ma bouche Jésus comme Roi, Seigneur et Sauveur de ma vie. Je crois dans mon cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts. Je crois que tu pardonnes tous mes péchés et que je suis sauvé(e) maintenant par ta grâce et non par mes efforts ou mes œuvres. Je ne suis pas sauvé(e) parce que j'en ai le sentiment, mais parce que Dieu l'a dit. Dieu est mon Père céleste. Je suis enfant de Dieu. Merci Père pour la vie éternelle, merci de m’accepter dans ton royaume où je vivrai avec toi pour toujours. Je te remercie Seigneur pour l'assurance du salut que tu me donnes, je la reçois par la foi, au nom de Jésus-Christ mon sauveur Amen ! »